Home A la une UPF: le cri de cœur du président de la section guinéenne

UPF: le cri de cœur du président de la section guinéenne

309
0
SHARE

« Si les Assises en tant que telles, ont été une véritable réussite, il existe, à l’interne, c’est-à-dire en Guinée, certains facteurs qui continuent à freiner l’élan de la Section Guinéenne de l’Union de la Presse Francophone. Il s’agit par exemple du manque de siège digne de ce nom », c’est un cri de cœur du président de la section guinéenne de l’Union Internationale de la Presse Francophone, Ibrahima Koné.

Cet appel a été lancé ce vendredi 22 décembre 2017  à la maison de la presse lors de la cérémonie de remise officielle des attestations aux journalistes ayant participé aux 46èmes Assises de l’UPF tenues à Conakry du 20 au 25 novembre de l’année en cours.

M.Koné a précisé que malgré les multiples démarches du bureau exécutif de l’UPF-Guinée, menées auprès de la direction générale du Patrimoine bâti, rien n’en est sorti. Le besoin reste toujours pressant. Pour son dernier recours, le président de l’UPF-Guinée se retourne vers le chef de l’Etat pour son soutien afin d’avoir enfin un siège digne de ce nom. Car, dit-il, « C’est une affaire de la Guinée ».

Par la même occasion, il a tenu à remercier les journalistes guinéens qui étaient présents à ces Assises : « l’Union Internationale de la Presse Francophone à travers la Section guinéenne, a cru devoir de vous dire GRAND MERCI en vous décernant ces attestations ».

Pour terminer, M. Koné a invité  les autres confrères journalistes à adhérer à l’UPF en s’acquittant des droits d’adhésion qui sont annuels (300.000 francs guinéens) : « Avec l’Union de la Presse Francophone, ce sont de nombreuses opportunités de formations et d’affaires qui nous sont offertes pour nous épanouir, profitons-en ».

Adams

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here