Home A la une Menace sur la liberté de la presse en Guinée : le parti...

Menace sur la liberté de la presse en Guinée : le parti UGDD condamne les opérations d’acharnement et d’intimidation du régime CONDE

689
0
SHARE

Récemment, le chef de l’Etat Guinéen Alpha condé a menacé les radios privées de fermeture. Ce que l’UGDD ne digère pas. Le parti, à travers son secrétaire général, Nestor Kagbadouno, a sorti une déclaration pour montrer son désarroi face au comportement du président Condé à l’égard des médias. Lisez…

Déclaration de l’UGDD relative à la menace pesant sur la  liberté de presse

   Conakry, le 28 Novembre 2017

 Depuis sa réélection à l’occasion des présidentielles de 2015, c’est avec une profonde indignation que l’UGDD constate l’ambition démesurée de M. Alpha CONDE visant à démanteler le fragile socle des valeurs démocratiques progressivement noué au prix de pénibles efforts du laborieux peuple de Guinée ;

L’UGDD, fidèle à sa tradition démocratique pluraliste et convaincue que la liberté d’expression est un maillon cardinal indissociable de  processus d’édification ou de consolidation d’un Etat de droit ;

Condamne les opérations d’acharnement et d’intimidation orchestrées par le despotique régime de M. Alpha CONDE  contre les radios privées dans l’unique but d’assommer la liberté d’expression garantie aux citoyens guinéens  par les dispositions constitutionnelles ;

Par ailleurs, c’est le lieu d’attirer l’attention de l’opinion publique nationale et internationale sur les ambitions on ne plus clair explicites de M. Alpha CONDE de remettre en cause les avancées démocratiques acquises au prix de dures et inlassables labeurs du peuple de Guinée ;

Mieux, le Bureau Politique national de l’UGDD, interpelle la HAC à saisir la Cour Constitutionnelle afin qu’injonction soit faite au Président de la République d’agir dans les limites de ses compétences constitutionnelles ;

En outre, l’UGDD interpelle les organisations de la société, les associations de presse ainsi les partis politiques de l’opposition de s’unir afin d’agir par les moyens légaux en vue d’ériger un impénétrable bouclier démocratique contre cette démarche tyrannique de régime de M. Alpha CONDE ;

Enfin, l’UGDD apporte son soutien aux radios ayant été fermées et demande leur réouverture sans délai ni condition et l’arrêt immédiat de cette inconstitutionnelle opération liberticide du Président de la République.

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here