Home A la une Présence de l’équipe du colonel Balla SAMOURA à CASINO-Hôtel : Kaba KEITA,...

Présence de l’équipe du colonel Balla SAMOURA à CASINO-Hôtel : Kaba KEITA, le Directeur Général de l’hôtel charge la LONAGUI et dénonce la justice guinéenne…

577
0
SHARE

Les travailleurs de l’hôtel casino étaient surpris, hier jeudi 2 Novembre, aux environs de seize heures, de la présence dans leurs locaux, des hommes en uniforme, avec à leur tête, le colonel Balla samoura , pour dit-on fermer le dit hôtel.

Finalement, la négociation du syndicat de la boite avec le colonel samoura a avorté l’opération du jour. Colonel Balla Samoura et sa troupe se sont donc retournés avec beaucoup de réserves a-t-on constaté sur place.

Selon Kaba Kéita, on est entrain de fabriquer une loi pour la lonagui, il n’ya aucune loi. Comment peut-on attaquer quelqu’un au pénal et au civil en même temps ? S’interroge M. Kéita.

Et de poursuivre : «  le civil nous a blanchi et c’est le pénal qui veut saisir le dossier. Nous sommes à la cour suprême, un dossier qui se trouve à la cour suprême est suspendu. Comment vous pouvez donner l’ordre d’exécuter d’autres choses ? C’est aberrant !!!

De l’avis de M. Kéita, les gendarmes se sont retournés parce qu’il y avait une ambigüité de procédure ».

 

Pour lui, chérif Haidara, l’administrateur général de la Lotterie Nationale de Guinée (LONAGUI) reproche à casino étant une personne physique et le permis d’exploitation est donné  à un chinois, l’ancien directeur général de la boite. Ce que M. Kéita nie en bloc en affirmant ce qui suit : «l’exploitation de casino est assurée par le grand hôtel d’indépendance, le directeur général est parti, nous avons renouvelé un nouveau contrat, et on va commencer la rénovation de l’hôtel y compris le restaurant et le casino.  Chérif Haidara nous refuse de donner le permis d’exploitation, c’est tout ».

Parlant de l’origine de la guéguerre entre Casino et la Lonagui, il a déclaré : « la première chose que la lonagui nous a reprochée dans les années antérieures, c’était la vente des bombes ( ce qui n’a pas été prouvé), la 2eme tentative, la lonagui a dit que nous vendons des armes ( la preuve : ils ont monté une photo d’un ancien travailleur avec des armes en main), ils ont dit aussi que nous blanchissons l’argent pour financer Santulo, l’Etat nous donne le contrat et nous, nous finançons Santulo. ‘’Il faut être stupide pour le faire ‘’ dit-il.

‘’Comme tout ceci a échoué, ils disent aujourd’hui que le permis d’exploitation d’ici a été donné à une personne qui est décédé ‘’.

Mohamed Mansaré est le secrétaire général du bureau syndical dudit hôtel : « Je suis surpris de voir la gendarmerie ici qui s’est référée sur le syndicat de la boite disant qu’elle veut rencontrer la direction la demandant de se mettre en règle. Déjà c’est un problème qui est tranché en justice, aujourd’hui, les travailleurs sont surpris de la présence de la gendarmerie ici. Ils sont inquiets. Quand ils sont venus, Colonel Balla Samoura et sa troupe se sont bien comportés, nous avons discutés, ils nous ont compris et ils se sont retournés pour notre respect et que tout ce qu’ils nous demandent c’est de nous mettre en règle. Ils ont demandé à la direction de se mettre en règle. Le colonel nous a que le gérant de l’hôtel n’est plus là et qu’il y a une nouvelle personne qui gère dans l’inégalité. C’est que selon le colonel samoura, le nouveau gérant se sert toujours du nom de l’ancien gérant avec la même licence sans changement. C’est le tout le problème selon la gendarmerie ».

Toutes nos tentatives de joindre M. Chérif Haidara de la Lonagui ont été vaines.

Alsény Fadiga

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here