Home A la une Politique :  Daouda Diallo victime du choix politique de son père ?

Politique :  Daouda Diallo victime du choix politique de son père ?

200
0
SHARE

Au quartier Sangoyah dans la commune de Matoto (Conakry), la famille Diallo est victime de son appartenance politique à l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UfdG), le principal parti de l’opposition guinéenne. C’est ce que confirment les investigations de nos reporters sur le terrain. Parmi les membres de la même famille, le cas du jeune Daouda Diallo inquiète plus. La vingtaine reste de nos jours introuvable.

  La genèse des faits

Selon des sources interrogées par nos reporters, Fodé Soumah, le père a été durant des années, un des  fervents militants de l’UfdG. Il investissait d’énormes efforts pour le rayonnement du parti présidé par Mamadou Cellou Dalein Diallo, chef de file de l’opposition. Ce sont les conséquences de son militantisme qui a pesé sur tout les membres de sa famille surtout des jeunes qui ont été déjà repérés, ciblés par des militants du parti Rassemblement du Peuple de Guinée (RPG), le parti au pouvoir du même quartier qu’eux.

Témoignages d’une des sœurs de Daouda Diallo…

‘’ Si je me souviens bien, c’est lors d’une réunion de l’UFDG à notre domicile, les membres du parti au pouvoir munis d’armes blanches, avec leur tête le chef de notre quartier, un autre membre du RPG, des membres de notre famille notamment Daouda Diallo, ont subi des agressions physiques. Celles que moi-même n’a pas épargné. Tous nos biens ont été détruits.  Soudain, les agents de la police ont à leur tour investi notre domicile, ceux-ci au lieu de nous défendre, se sont joints à nos agresseurs pour nous faire du mal. Ils ont d’abord procédé à l’arrestation de notre père pour l’emprisonner  pour deux semaines au commissariat de Sangoyah. Si j’ai bonne mémoire, ils l’ont libéré un 25 octobre. Et s’en est suivi les ménaces de mort de notre chef de quartier qui s’était fait entourer des jeunes loubards. Ces ménaces nous ont conduites au déménagement à notre domicile qui se trouve au quartier Cosa. A son tour maintenant, au mois de Novembre 2015, mon jeune frère Daouda Diallo a décidé de militer pour l’UfdG ’’ a témoigné Kadiatou Diallo.

Témoignage d’un autre militant de l’UfdG

« j’étais ensemble avec Daouda Diallo lors de la marche de
l’opposition pour exiger l’organisation des élections communales , le 16 Aout 2016. Comme lui, il était devenu dejà chef, Trésorier de la section Bantounka , ce sont eux qui étaient devant la marche. Depuis ce jour je l’ai plus retrouvé. »

D’autres sources nous ont confié que le jeune militant de l’UfdG,
Daouda Diallo a été arreté , conduit à l’Eco 18 de Cosa lors de la
manifestation du 20 fevrier 2017 pour la réouverture des classes.
Accusé de détention d’armes, ce n’est que par la complicité d’un agent qu’il a réussi à s’en fuir de la prison, où il était détenu dans les conditions inhumaines.

Mamadou  Youla

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here