Fria : Aboubacar Makissa CAMARA au service de la collectivité de base

Fria : Aboubacar Makissa CAMARA au service de la collectivité de base

53
0
PARTAGER

Le Numéro 1 de la Direction nationale des impôts est un véritable amoureux de la collectivité . Au delà de ces performances économiques, ce jeune cadre est très attaché aux travaux champêtres en créant le maximum d’emplois pour les jeunes qui constituent une importante main d’œuvre .

Cette vocation est non seulement un héritage légué par ses parents et grands parents mais aussi la mise en pratique de la politique agricole déclenchée par le Président de la République son excellence Professeur Alpha Condé. La terre est la première richesse de l’homme, cette expression est nettement compris par M. Camara , qui abandonne tout pour consacrer son week-end au près de la communauté villageoise. Il est trop fréquent un peu partout en basse côte , notamment dans son sobory natal à Fria . Grâce à ses relations personnelles, il est parvenu à encadrer assez de groupements de jeunes et de femmes qui ont bénéficié du fonds d’appui à la collectivité.

Ces groupements ont réussi à produire des résultats tangibles sur le Terrain dans le cadre de l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire. Il est aussi artisan majeur du fonds d’aide aux agriculteurs parrainé par le Président de la République pour lutter efficacement contre la pauvreté .

La popularité dont jouit l’homme de Tormelin ( Aboubacar Makissa Camara) ne souffre d’aucune contestation. Sa proximité de la population à la base, sa simplicité, son attachement social et son respect des valeurs et coutumes et de l’unité nationale , font de lui l’un des cadres les plus populaires et le plus fidèle des lieutenants du Chef de l’État.

Aujourd’hui c’est un devoir pour tout un chacun d’accompagner ce jeune cadre qui fait la fierté nationale tant sur le plan de la gestion des impôts mais aussi sur le plan social.

Alsény FADIGA

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE