Exigence de la bonne gouvernance en Guinée : la PCUD et l’AJDIL...

Exigence de la bonne gouvernance en Guinée : la PCUD et l’AJDIL s’unissent !

73
0
PARTAGER

La Plateforme nationale des citoyens unis pour le développement (PCUD) et l’association des jeunes pour le développement intégré du littoral (AJDIL) ont tenu un point de presse ce vendredi 25 Août 2017.
C’est le siège de la PCUD qui a réuni de cadre à cette rencontre,en présence des présidents de L’AJDIL,de la PCUD, des membres de ses associations ainsi que la presse.

D’entrée en jeu, Younoussa Camara président de L’AJDIL parle de l’objectif de la rencontre. «L’objectif de cette rencontre c’est d’abord de conscientiser les jeunes à prendre beaucoup plus du problème de la gestion du pays pour que réellement les initiatives que nous comptons entreprendres,  nous les mettons à leur jeu pour qu’il puisse prendre connaissance parce-que au delà de ce point de presse nous allons bientôt commencer dans les mois avenir des séries de manifestations d’activités,à travers des activités qu’on a déjà ciblée. A t-il dit.

Pour  Abdourahamane Sano  président de la PCUD est une plate-forme engagée sur les questions de réveil de conscience.«vous n’êtes pas sans savoir que la PCUD est une plate-forme qui est engagée sur   les questions d’éveil de conscience citoyenne et de gouvernance dans tous les domaines, la démocratie ,la cohésion sociale, la gestion des ressources humaines et naturelles. nous sommes entrain de rentrer dans un processus de sensibilisation au regard de la situation qui prévaut dans notre pays, et qui n’arrête à prendre de l’ampleur tout le monde se plaint des difficultés, nous avons des plus gros problèmes du gouvernement on a l’impunité,qui jalonne tout cela.
C’est la raison pour la quelle la PCUD a initié en quelque temps la conscientisation des citoyens pour qu’on puisse avoir une réelle mobilisation citoyenne. A t-il ajouté.

S’agissant des difficultés et leurs résolutions président de la PCUD répond.« AJDIL est membre de la PCUD, elle vient de rentrer dans la famille citoyenne, la plus importante donc qu’il connaisse un peu les différents membres ,les différentes composantes qui est des relations qui développent entre les différents membres. Nous allons effectivement mettre des initiatives dans le sens qu’il est une forte mobilisation entre la société civile Guinéenne. A t-il conclut

Eugène Balamou Capi
00224 622 298 802/655  437 268

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE