El hadj BARRY Mamadou Lamine, operateur économique  : « Nous demandons...

  El hadj BARRY Mamadou Lamine, operateur économique  : « Nous demandons au gouvernement de nous faciliter  la sortie de nos  marchandises une fois au port de Conakry »

4417
0
PARTAGER

 

Suite à la rencontre du Ministère du Commerce avec les operateurs économiques dans le cadre de la fixation des prix des denrées alimentaires de première nécessité pour la bonne gestion du mois saint de Ramadan, votre site d’informations générales LeprojecteurGuinee.com, a rencontré El hadj Mamadou Lamine Barry, un operateur économique à Madina qui est présent à tout les rendez-vous internationaux du commerce. Lisez !  

LeprojecteurGuinee.com : Hier vous étiez en réunion avec le ministère du commerce, peut-on savoir de quoi s’agissait-il ?

Elhadj Mamadou Lamine Barry : C’était pour rassurer la population guinéenne d’abord la disponibilité des denrées alimentaires de premières nécessités, notamment le riz, le sucre et autres, donc on était là- bas pour çà.

Qu’en pensez-vous de l’appel lancé par le ministre du commerce Marc Yombouno aux opérateurs économiques pour stabiliser le prix des denrées alimentaires de premières nécessités ?

Je dis c’est bien et c’est une bonne chose d’appeler les opérateurs économiques. En tant que monsieur le ministre, il a initié de bonnes choses de se rencontrer avec les commerçants, et savoir si  y’à vraiment la disponibilité et aussi rassuré que les prix ne seront pas augmentés. Notamment moi j’ai intervenu hier, le coté de sucre et inchallah ça ne sera pas augmenté, on a tendance même à diminuer, nous sommes tous des musulmans et aussi on va tout faire pour amener, non seulement la marchandise, mais aussi de qualité, ça compte aussi  beaucoup pour le bonheur la population, parce que ça c’est notre travail.

Selon vous, quelles doivent  être les mesures d’accompagnement du gouvernement, après cette décision du ministre vis-à-vis des commerçants ?

Le gouvernement doit accompagner les commerçants beaucoup, surtout sur le problème des taxes, nous ne pouvons dire aux gouvernement de nous aider, comme ils l’ont fait avec le riz c’est vraiment  bien et  aussi nous faciliter la sortie  de la marchandise au port au plus vite que possible, parce que certaines marchandises quittent loin aujourd’hui on prend du riz dans les  différents pays du monde, il ya des riz qui viennent du Pakistan, de la Birmanie, du Thaïlande et ces pays sont très loin de nous. Nos marchandises une fois ici ça met du temps et si ça met du temps pour sortir cela est du aux circuits douanière et cela ne nous arrange vraiment pas du tout, ça nous pénalise beaucoup c’est ça le vrai problème des commerçants.

Vous êtes un opérateur économique, quels sont vos rapports avec le GOHA  qui défend souvent les operateurs économiques de la Guinée ?

Nous sommes des commerçants, Je connais bien le GOHA, on a  de très bons rapports.

Quelles sont les difficultés que vous rencontrez sur le terrain en temps qu’operateur économique ?

Bon moi je dirai qu’on ne rencontre  pas trop de difficultés sur le marché et nous ne créons  pas aussi de difficulté, nous, nous sommes des commerçants, seulement nous demandons au gouvernement de nous aider  au port de Conakry pour que nous puissions avoir nos marchandises à temps pour servir le plus vite que possible la population guinéenne

Avez-vous un appel à lancer auprès de l’autorité guinéenne ?

Bon l’appel que j’ai à lancer  au gouvernement, ils nous ont soulagé  sur le riz à 25 pour % c’est un grand pas, il n’on qu’a  continuer  toujours en nous facilitant les  taches pour la sortie des marchandises vite quand ça arrive au port de Conakry c’est cet appel que j’ai à lancer au gouvernement.

                                 Votre mot de la fin ? 

Vraiment je remercie beaucoup le Ministre du Commerce et l’ensemble des membres du gouvernement pour leur bonne initiative, je rappelle qu’on n’a pas seulement le riz et le sucre sur les marchés, il ya aussi d’autres denrées comme le lait que tout le monde consomme d’ailleurs, sardine etc., inchallah comme nous avions pris la garantie toutes ces marchandises seront à Conakry pour la population, vous voyez aujourd’hui les commerçants sont couragés , on a mit les marchandises partout à Conakry. Tout ce que vous pouvez trouver en Europe, à Dakar, Abidjan vous trouverez ça à Conakry. Donc nous ne sommes pas assis on fait le maximum possible pour aller tourner  à l’international dans toutes les foires du monde pour mettre à l’aise le peuple de Guinée. Moi il n’ya pas longtemps que j’ai quitté Dubaï, franchement il y’avait beaucoup de commerçants guinéens qui y étaient  partis chercher des marchandises de bonne qualité pour amener en Guinée. Donc c’est pour vous dire que les operateurs font aussi beaucoup de choses pour le développement de la Guinée.

 

Entretien réalisé par Fodé SOUMAH

00224-656-29-01-96

 

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE