Axe Kakoulimayah-Kakossa : la dégradation de la route accueille tout visiteur…

Axe Kakoulimayah-Kakossa : la dégradation de la route accueille tout visiteur…

51
0
PARTAGER

L’ile de Kakossa est l’une des sous-préfectures de la préfecture  de Forécariah. L’idée de la relier à la terre ferme à travers Kakoulimayah a réjoui plus d’un de ses habitants. Setra s.a a realisé les travaux du tronçon. A quelques années du départ de l’entreprise, la fragilité des travaux se sent par la dégradation poussée de la route. D’où les plaintes des citoyens….

M’Balia Yattara est ménagère à Kakossa Mènyiré : « l’idée de rélier Kakossa à la terre ferme a été une bonne chose pour nous. Parce qu’avant il faut attendre la barque pour aller jusqu’à Touguiyiré pour aller au marché hebdomaire à Maférinyah avec toutes les fatigues. Mais l’idée de relier Kakossa à la terre ferme nous a facilité la tache, car aujourd’hui, tu peux rester sur place et le véhicule vient te prendre. Mais le mal est qu’aujourd’hui, la route est dégradée et nous souffrons énormément. Il n’y a plus de route à kakossa ».

M’mah M’Bemba Sylla est cultivateur à kakossa Taouyah : «  l’entreprise Setra S.A a trahi Kakossa dans l’exécution des travaux de la route. Voyez l’état de la route, c’est décevant. Il n’y a que de la boue, les véhicules n’accèdent plus à kakossa. Nous souffrons. Et puis , le plus énervant, l’entreprise setra s.a est venue soustraire nos champs pour avoir des espaces pour la route » regrette-t-il.

 

De retour de Kakossa, Zakaria Touré

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE